Battle School


 
Depuis sa création en 1994, l’Association Break Dance Yonnaise (ABDY) est très attachée aux notions de transmission et de partage de la danse hip hop. Plus qu’une activité de simple loisir, l’ABDY est pour certains adhérents une école où se côtoient les notions d’écoute, de respect, de créativité et de dépassement de soi. Pour d’autres c’est un véritable tremplin vers la professionnalisation comme ce fut et c’est encore le cas pour certains membre de la compagnie S’poart.
Ainsi, l’ABDY propose un projet pédagogique où une vingtaine de jeunes danseurs découvrent l’univers de la scène dans des conditions quasi-professionnelles. Ces projets donnent lieu à des représentations : « Danse Ville Danse » en 2010, « Les Aristochats » en 2012, « Les Eaux nocturnes » en 2014, »Western & Cie » en 2015 et « Rock It Baby » en 2016. Suite à ces projets, certains danseurs ont pris la voie de la professionnalisation ou ont monté des compagnies amateurs. D’autres encore ont intégré des écoles de danse ou participent plus largement au développement de la danse et de la culture hip hop. Cette année, Quentin Poulailleau et Lise Dusuel encadreront une vingtaine de jeunes sur deux saisons. Le but étant d’offrir la possibilité aux jeunes sélectionnés de découvrir de manières plus approfondies le processus de conception d’un spectacle mais aussi de travailler sur l’écriture chorégraphique par le biais de création de solo, duo et trio. Le fruit de ces deux années de travail sera présenté dans le cadre de l’édition 2018 de Colors, festival de toutes les danses.
 
Le samedi 10 décembre à 20h aura lieu la 2ème édition du Battle School organisée par la Cie S’poart.

Le principe de la soirée est d’organiser un battle avec pour participants les élèves de l’ABDY et quelques uns d’associations alentours.8 équipes seront constituées avec 6 danseurs chacune.

Pensez à réserver : 02.51.34.14.47 // contact@spoart.fr  (Le règlement des réservations devra se faire au bureau avec remise de ticket(s) en échange afin de pouvoir rentrer plus rapidement le soir du spectacle)

Dans le but de financer le projet pédagogique de Quentin Poulailleau et Lise Dusuel avec 20 élèves.

affiche-battle-v3-def-3