Crossover

« Crossover » est un mot anglais qui porte de nombreux sens sans toutefois d’équivalent en français. Il signifie à la fois « mélange », « croisement », « métissage », etc.

Ce Crossover se manifeste à travers plusieurs danseurs qui se retrouvent dans un espace d’expérimentation. Ils traversent, prennent des directions qui s’opposent, les corps se croisent et s’entremêlent.La danse prend appui sur des techniques de danse hip hop, mais le contact entre les interprètes est omniprésent. Entre tension et décontraction, chacun s’interroge et se nourrit de l’autre pour affirmer son point de vue.Mickaël Le Mer souhaite dans la continuité de la création Rouge accentuer le travail d’occupation de l’espace ainsi que la cohésion et la proximité entre les danseurs.
Une des grandes volontés de Mickaël Le Mer est de mêler avec cohérence et force les codes du hip hop et ceux de la danse contemporaine, afin d’affranchir la danse de ses carcans originels.

La technique favorisera le lien à tisser entre le public et les interprètes, le son et la lumière sillonneront la salle et les espaces. Le rapport frontal entre les danseurs et les spectateurs sera rompu, et ces derniers s’introduiront dans l’intimité des danseurs qui s’exprimeront sur des instants de vie et des rencontres qui les ont marqués.
L’originalité de la pièce sera d’intégrer lors du dernier tableau 8 personnes du public.

Voisinages est un dispositif soutenu par la Région des Pays de la Loire pour encourager la diffusion des équipes artistiques.

Tout le programme sur www.culture.paysdelaloire.fr